L'affaire kabile de gonesse est enfin résolue

Il est difficile d’oublier ce qui s’est passé en 2001 à Gonesse. Il s’agit d’une situation qui nous explique que rentrer dans les hôpitaux pour passer de simples examens peut conduire à la mort. En effet, l’affaire d’Eliane Kabile avait bouleversé la toile. Toutefois, nous assistons à une nouvelle ère sur cette affaire qui détermine les circonstances du fameux décès.

Retour sur cette affaire très mitigée

L’affaire kabile gonesse nous plonge dans un scénario de trafic de cadavre, mais également de falsification d’actes de décès. Par ailleurs, cette situation particulière a fait l’objet d’une enquête durant plus de 14 ans. On découvre alors une mort à deux reprises et trois autopsies différentes. En résumé, Mme Kabile s’était enregistrée sous deux numéros différents, elle meurt à l’âge de 65 ans en février 2001. Ces faits se sont déroulés dans l’hôpital G. Elle est décédée le 09 février, mais ce n’est que le 13 février que le décès n’a été officialisé. Les autopsies furent brouillées, mais le diagnostic à défaut révèle une carence du taux d’hémoglobines dans le sang et une anémie sévère. Les discours suivent et ne ressemblent pas laissant donc paraître un grand vide et de nombreuses questions.

Une affaire finalement élucidée en septembre dernier

Cette affaire ne finira jamais de faire parler de lui. C’est Thierry Kabile, un des fils d’Eliane Kabile, qui suivit de près l’enquête et les différentes audiences. La dernière qui a clôturé l’affaire eut lieu le 5 juin 2018, mais le procès du 12 septembre 2018 fut la partie finale. De nombreux gags ont été dénoncés suivant les nombreux prélèvements sanguins et moelleux sur Eliane. L’abolition des faux actes d’état civil et le trucage de l’état civil à la mairie de Gonesse. Cette dernière fut également traînée à la Cour de Justice par la famille de Mme Kabile. Cette mairie a été représentée au procès par Jean Maïa, l’ex-Agent Judiciaire de l’Etat et actuel Secrétaire Général du Conseil Constitutionnel. Les conclusions des parties civiles et l’apport des dernières pièces probantes de l’affaire Kabile ont participé aux décisions finales. La Cour d’Appel de Paris a tiré les conclusions sur ce fameux dossier et enfin élucidé ce mystère.

Les publications similaires de "Blog"

  1. 27 Mars 2019Les limites de la lutte contre le tabagisme1842 hits
  2. 5 Janv. 2019A la découverte du massage naturiste en France1305 hits
  3. 26 Nov. 2018Comprendre et accompagner les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer1587 hits
  4. 19 Oct. 2018Voici les meilleure matelas à mémoire de forme du moment1656 hits
  5. 9 Juil. 2018Êtes vous à la recherche d'un chirurgien esthétique aux alentours de Nice ?1131 hits
  6. 24 Mars 2018Qu'est-ce que l'hyperhidrose ?1706 hits
  7. 27 Fév. 2018Nos massages pour les couples naturistes1345 hits
  8. 3 Oct. 2017Ce centre vous propose une formation en gérontologie2401 hits
  9. 6 Sept. 2017Une deuxième jeunesse avec le botox1300 hits
  10. 17 Juil. 2017La santé a bien évolué ces dernières années1351 hits